RECHERCHEZ
VOIR NOS DERNIÈRES OFFRES
Cliquez ici
VOIR NOS DERNIÈRES OFFRES

ACTUALITÉS

DU GROUPE REMICOM

Toutes les catégories
<(X)>
Budget max.
Surface min.
Reprendre un fonds de commerce : aspects législatifs
12 - 12 - 2021

L’achat ou la cession de fonds de commerce en Suisse n’est pas soumis à une réglementation particulière et il n’existe aucune disposition spécifique relative aux fonds de commerce dans le Code des Obligations.


Qu’est-ce qu’un fonds de commerce ?

Il faut bien réfléchir avant de reprendre un fonds de commerce. Le fonds de commerce se caractérise comme « un ensemble d’éléments corporels et incorporels destinés à l’exploitation d’une activité commerciale ou industrielle ». Les éléments corporels et incorporels qui composent le fonds de commerce varient selon l’activité exercée.
Les éléments corporels sont les objets concrets réels et visibles, tels que :

Mobilier, matériel et outillage ; Stock de marchandise ; Agencement, installation et aménagements. 

Pour un restaurant, il est clair qu’il est indispensable de reprendre la cuisine ainsi que les ustensiles nécessaires à l’exercice de la profession de cuisinier.
Les éléments incorporels sont inquantifiables concrètement mais toutefois primordiaux au bon déroulement de l’activité, tels que : 
Clientèle ; Nom commercial - enseigne ; Droit au bail ; Notoriété ; Autorisations administratives (marques, logiciels, brevets, licence débit de boissons, etc.).
L’évaluation de la valeur du fonds de commerce doit se baser sur une étude économique, comptable et juridique. 


Etude économique : identification de la clientèle, degré de fidélité de celle-ci, analyse du marché et de la concurrence (forces & faiblesses), qualité des produits et services proposés par le fonds de commerce en question.
Etude comptable : examen méticuleux des bilans comptables des trois derniers exercices, étude de la rentabilité et risques liés aux charges fixes et de l’évolution du chiffre d’affaires.
Etude juridique : analyse consciencieuse du bail à loyer (fin et renouvellement du contrat par exemple, clauses, etc.), des franchises, des licences de marques, conformité aux lois en vigueur relatives aux normes d’hygiène, etc. 

La cession du fonds de commerce en Suisse peut être établie par acte sous seing-privé ou par acte notarié. C’est un contrat innomé qui n’exige aucune mention particulière. Cependant, il est conseillé de mentionner au moins les points suivants :

Prix de vente ; Nom du précédent vendeur du fonds – date & nature de son acte d’acquisition;

Valeur des éléments corporels et incorporels (mobilier, marchandise, bail, clientèle…) ; Avantages et garanties obligeant le fonds ; Chiffre d’affaires et résultat d’exploitation des trois exercices comptables précédant celui de la vente ; Date et durée du contrat de bail ainsi que le nom et l’adresse du bailleur.

Ne vous laissez pas embarquer par un vendeur peu scrupuleux qui veut faire monter les enchères entre les différents repreneurs. Misez sur la confiance. Adressez-vous à REMICOM qui peut vous guider dans toutes les étapes de reprise d’un fonds de commerce. Nous avons l’expérience de la reprise de fonds de commerce depuis 2004 avec plus de 20 agences à votre service en Suisse et en France avec plus de 5000 offres disponibles en ligne pour la Suisse et la France. Nous réalisons également plus de 1000 transactions par année. 

https://www.remicom.com/fr/news/louez-votre-local-commercial-en-suisse-avec-remicom
https://www.ge.ch/document/guide-du-createur-geneve/telecharger

https://www.fer-ge.ch/web/fer-ge/-/elements-cles-pour-acheter-ou-vendre-un-fonds-de-commerce
Le groupe Suisse REMI(COM) vous propose d'autres services
TOUTES LES PRESTATIONS NÉCESSAIRES À LA RÉALISATION DE VOTRE PROJET!
Le groupe Suisse REMI(COM) vous propose d'autres services
TOUTES LES PRESTATIONS NÉCESSAIRES À LA RÉALISATION DE VOTRE PROJET!